Le Vignoble :

            C'est un terroir, qui s'étend sur 900 hectares dans l'aire de production des vins «Côtes de Provence». Il est 1'un des plus privilégié qui soit par la composition géologique de ses sols qui ont pour caractéristiques d'être caillouteux, pauvres en humus et exposés plein sud. On y retrouve les cépages provençaux traditionnels où le Grenache s'entremêle avec le Carignan, où le Cinsault s'allie avec le Mourvèdre et la Syrah pour exalter dans un bouquet d'une extrême richesse, les caractéristiques gustatives et aromatiques propres à chacun d'eux.

 

Le Cellier : outil technique performant et traditionnel

              Les récoltes oscillent de 25000 à 30000 hectolitres en fonction des millésimes et se déclinent en : 95% de vin Côtes de Provence rosé, 3% de vin Côtes de Provence rouge et 2 % de vin Côtes de Provence blanc.

              Les vinifications en rouge se font de façon traditionnelle par fermentation en cuve à température inférieure à 30"C dont la durée peut atteindre jusqu'à 12 jours pour les cuvées de garde, complétées par un éventuel passage en barriques. Les rosés sont obtenus par un pressurage direct avec ou sans macération pelliculaire à froid et fermentation à température contrôlée (15°C à 18°C).

              La qualité ne s'improvise pas, elle s'acquiert et l'expérience se transmet de génération en génération en tenant compte des innovations technologiques. Cuves de macération à froid, pressoirs pneumatiques, groupes de froid forment I ‘équipement indispensable pour les vins rosés délicats et aromatiques. La construction de bassins d'évaporation en 1995 permet de traiter les rejets d'eau de lavage et ainsi de respecter l'environnement.

 

Trois couleurs à découvrir :

              Un travail de suivi de la conduite du vignoble et une traçabilité rigoureuse garantissent la qualité des produits.

              La gamme de vins s'étend du vin Igp jusqu'à des vins Côtes de Provence Châteaux et Domaines en passant par des cuvées spéciales pour les bouteilles. La palette de couleurs de nos vins rosés va du rose fuchsia au rose églantine avec des arômes de fruits rouges, fruits jaunes, agrumes, bonbon anglais.

              Nos vins blancs sont typés pamplemousse, citron, fruits exotiques alors que dans les vins rouges on retrouve des notes épicées et de fruits rouges.

 

Le Cellier Saint Sidoine : son histoire

              Le 31 décembre 1922, quelques producteurs Pugétois prennent la décision de construire notre coopérative, ils la nomment « La Pugétoise » (la première du département avait été réalisée en 1906 à Camps la Source, d'autres suivront puisqu'en 1962 il y en avait 106 dans le département).

              En 1923 la première partie a été construite dans le but de devenir l'outil le plus efficace pour assurer aux producteurs le contrôle technique et économique du produit, de la fabrication du vin à sa commercialisation. La réussite du mouvement coopératif bénéficie de deux facteurs très favorables.

              Tout d'abord, la coopération s'inscrit dans une longue tradition méditerranéenne de pratiques collectives et d'entraide, fortement présente dans la vie économique, sociale et festive des villages mais aussi elle hérite d'une vieille expérience de gestion collective particulièrement vivante en matière d'usage des biens communaux forestiers.

              Depuis cette création, le leitmotiv des producteurs est l'amélioration permanente de la qualité. Pour dynamiser l'image de leur structure, ils décident en 1987 de changer le nom de la coopérative, sans renier l'ancrage local. C'est ainsi que le nom de "Cellier Saint Sidoine" s'impose. En effet le village de Puget-Ville possède un clocher entouré de vignes datant du 11ème siècle portant le nom de Sidoine (Cidonius) né aveugle, guéri par Jésus, qui serait venu en Provence pour y prêcher la foi. Les reliques de Saint Sidoine ont été retrouvées à la basilique de Saint Maximin (83) en 2014.

              En 1997 les producteurs de Carnoules (commune voisine) intègrent le Cellier Saint Sidoine.

              Aujourd'hui ce sont plus de 182 adhérents qui y apportent leurs raisins.